Soutenance de thèse - Maryse Rizza

GERiiCO Vie du laboratoire Soutenance de thèse
06 juil. 2018
À l'université de Lille, campus Pont de bois

Titre : "Du support papier au support numérique : répercussions organisationnelles des projets de numérisation du dossier d'oeuvre en musée"

Date : Vendredi 6 juillet 2018

La soutenance aura lieu à l'université de Lille, campus de Pont de bois,  dans le cadre de  École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) , en partenariat avec Groupe d'études et de recherches interdisciplinaires en information et communication (Lille)(laboratoire) .

Sous la direction de Michèle Gellereauet de Marie Després-Lonnet.

Le président du jury était Jean Davallon.

Le jury est composé de : 

  • Michèle Gellereau - est professeur émérite en Sciences de l'information et de la communication à l'Université de Lille - GERiiCO
  • Marie Després-Lonnet 
  • Jean Davallon - professeur émérite du département des Sciences de l'information et de la communication de l'université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
  • Gérard Régimbeau 
  • Isabelle Fabre

Le résumé

Dans notre société dite de ' l'information ' depuis le discours prononcé par Lionel jospin en 1997, le numérique prend une place de plus en plus importante dans les activités personnelles et professionnelles des individus. habitué jusqu'alors aux pratiques organisationnelles liées au support papier, l'individu doit adapter ses pratiques au support numérique et se trouve confronté à de nombreuses difficultés ; il semble que ce changement de matérialité modifie en profondeur le rapport de l'individu aux documents qui sont les supports de sa pratique professionnelle.le terrain choisi pour mener cette étude est celui des organisations muséales. le document, y est en effet un élément essentiel de la circulation de l'information entre les différents acteurs associés autour d'un même processus organisationnel. l'inventaire du patrimoine, traditionnellement basé sur des pratiques à forte composante documentaire, reposant essentiellement sur le papier sera l'objet central autour duquel sera menée cette étude. a l'heure où le numérique envahit les organisations, les musées sont de plus en plus présents sur le web et les documentations scientifiques, outil essentiel du fonctionnement interne et vecteur de connaissance pour le public externe, se posent la question de la numérisation. cette étude vise à mieux comprendre en quoi la numérisation des documents modifie les pratiques documentaires, et plus largement comment l'organisation est impactée par ces changements de pratiques. il s'agira donc de s'interroger sur la manière dont le document participait à structurer les pratiques professionnelles dans le cas d'une activité traditionnellement basée sur le papier puis d'observer de la même manière, une activité de même ordre, mais qui reposerait sur des documents numériques.


Tweeter Facebook