Modélisation des données patrimoniales et retours d’expériences

GERiiCO Journée d'études
25 mars 2022 09:00 - 17:00
LILLIAD Learning center Innovation - Amphi A, Campus Cité scientifique Avenue Henri Poincaré – BP30155 – 59655 Villeneuve d’Ascq Cedex

Titre : Modélisation des données patrimoniales et retours d’expériences 

Lien vers le projet Open Data et Patrimoine

Intervenant (s) : 

  • Christophe Roche (LISTIC - Université Savoie Mont Blanc)
  • Florence Clavaud (Conservatrice générale du patrimoine, Responsable du Lab des Archives nationales, Direction du numérique et de la conservation, Archives nationales ; École nationale des chartes) 
  • Marie Puren (Epitech)
  • Stéphane Chaudiron (GERiiCO - Université de Lille)
  • Nathalie Abadie (IGN Paris)
  • Marie-Noëlle Bessagnet (LIUPPA - Université de Pau et des Pays de l’Adour)
  • Christian Sallabery (LIUPPA - Université de Pau et des Pays de l’Adour)
  • Pierre Vernus (LARHRA - Université de Lyon 2)

Programme : 

9h : Accueil café

9h30 : Ouverture de la journée (Patrice De La Broise, Directeur du laboratoire GERiiCO),

9h45 : Introduction à la journée (Eric kergosien),

10h : La notion de "concept" (Conférence invitée, Christophe Roche - Université Savoie Mont Blanc),

11h : Transformer des jeux massifs de métadonnées archivistiques en graphes de connaissances : ce que les utilisateurs y gagnent, et ce que cela révèle (Conférence invitée, Florence Clavaud, Lab des Archives nationales / Centre Jean-Mabillon de l'École nationale des chartes),

12h - 13h30 pause repas,

13h30 : Décrire des photographies aériennes anciennes sur le Web de données : l'expérience du projet ANR ALEGORIA (Nathalie Abadie, IGN Paris),

14h15 : Valorisation digitale du patrimoine culturel matériel et immatériel des Pyrénées : retour d'expérience (Marie-Noëlle Bessagnet, Christian Sallabery - LIUPPA, Université de Pau et des Pays de l’Adour)

15h00 : Le projet H2020 SILKNOW : Web sémantique et valorisation du patrimoine soyeux européen (Marie Puren - Epitech, Le Kremlin-Bicêtre ; Pierre Vernus - LARHRA, Université de Lyon 2)

15h45 : Le projet ANR Memomines pour la description du patrimoine des mines (Bernard Jacquemin, Eric Kergosien - Université de Lille)

16h30 - 16h45 : Conclusion et la première journée 

Résumé des interventions :

La notion de "concept" : La notion de concept est au cœur des terminologies, des ontologies, des thésaurus. Mais que partagent ces notions ? En quoi diffèrent-elles ? Sont-elles solubles l'une dans l'autre? Pensons-nous le concept en fonction de ce qu'est la chose ou des relations qu'elle entretient avec les autres ? Quel est le prix que l'humaniste est prêt à payer pour que sa notion de concept passent sous les fourches caudines du web sémantique ? Autant de questions auxquelles nous essayerons d'apporter des éléments de réponse. Les propos de la conférence invité seront illustrés d'exemples de données patrimoniales, notamment des vases de la Grève antique (http://o4dh.com/lekythos), et des objets du musée d'Athènes de la Collection Bealey
(http://ontoterminology.com/wp-content/uploads/2020/11/krater.en_.html).

Les travaux aux Archives nationales de France (ANF) : En février 2021, dans le cadre de la journée d’étude organisée par Gériico sur « Le web sémantique et le patrimoine culturel : de la convergence des données au croisement des connaissances », une présentation avait concerné les premiers travaux, toujours en cours aux Archives nationales de France (ANF), pour mettre en œuvre les récents modèle conceptuel Records in Contexts-Conceptual Model (RiC-CM) et ontologie Records in Contexts-Ontology (RiC-O). Cette fois-ci, il s’agira de présenter essentiellement un travail qui a commencé fin 2021, pour réaliser un démonstrateur web permettant d’interroger le tiers des métadonnées archivistiques relatives aux archives des notaires de Paris conservées aux ANF, converties en RDF puis enrichies. Ce travail, encore inachevé, apporte des éléments de réponse à la question suivante : qu’est-ce que les utilisateurs de métadonnées des ANF peuvent gagner avec les technologies sémantiques par rapport aux modèles et dispositifs techniques classiques ? Par ailleurs, en changeant la nature des métadonnées archivistiques ainsi traitées, ce travail révèle clairement certains défauts jusqu’ici peu visibles de ces métadonnées, qui sont liés à leur histoire, et que les ANF devront s’efforcer de corriger. Cette présentation entrera en résonance avec celle que Nathalie Abadie fera l’après-midi sur la description de photographies aériennes dans le cadre du projet ALEGORIA.

Le projet ANR ALEGORIA (2017-2021) : Il avait pour objectif de valoriser des fonds d'images aériennes anciennes allant de l'entre-deux-guerres à nos jours, conservés aux Archives nationales, au Musée Nicéphore Nièpce et à la Photothèque nationale de l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN). Une part importante du projet a donc consisté à permettre la description, l'interconnexion, la publication et l'interrogation des fonds traités sur le Web de données. Cette présentation revient sur les vocabulaires et référentiels adoptés ou produits, les opérations de liage effectuées et les solutions mises en œuvre pour publier les descriptions des photographies et permettre leur interrogation.

Retour d'expérience sur le projet FEDER TCVPYR (2017 - 2021) : (tcvpyr.iutbayonne.univ-pau.fr) : Présentation de deux actions de valorisation digitale du patrimoine culturel matériel et immatériel : (i) une application mobile de recommandation d'itinéraires touristique qui a fait l'objet d'une industrialisation et (ii) une preuve de concept montrant l'automatisation de la publication de fiches patrimoniales sur Wikipedia.

Le projet H2020 SILKNOW (Silk heritage in the Knowledge Society: from punched card to Big Data, Deep Learning and visual/tangible simulations) (2018-2021)) : Ce projet a utilisé les technologies du Web sémantique pour valoriser des objets en soie produits et consommés en Europe entre le XVème siècle et le XIXème siècle. La production et le commerce des soies et soieries ont joué un rôle important dans l’histoire européenne et sont à l'origine d'un patrimoine majeur, parfois menacé et souvent mal connu du grand public. Plus précisément, nous présenterons comment nous avons contribué au développement du graphe de connaissance SILKNOW et tout particulièrement les différentes étapes qui ont été nécessaires pour créer le modèle de données sur la base du CIDOC Conceptual Reference Model (CIDOC CRM). Nous évoquerons également pourquoi nous avons envisagé de créer une extension du CIDOC CRM adaptée à la description du patrimoine textile, et comment celle-ci peut-être utilisée. Nous présenterons enfin AdaSilk, moteur de recherche exploratoire qui permet de réaliser une recherche fédérée au sein de collections patrimoniales consacrées à la soie et qui résulte de ce travail.

Retour d'expérience sur le projet ANR MémoMines (2017 - 2022) : https://memomines.hypotheses.org : Son objectif est d’apporter des outils et méthodes scientifiques pour aider à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine minier des Hauts-de-France. En effet, un enjeu social important dans le domaine du patrimoine culturel et notamment celui des mines est lié à la collecte, l'analyse, la publication et la mise en valeur de l'histoire et de la mémoire collectives des acteurs du domaine, à l'oral comme à l'écrit. Dans ce sens, la formalisation de l'information sur le patrimoine culturel représente un véritable défi en raison de la diversité et de l'incomplétude des données. De plus, ces données sont hétérogènes et peuvent être trouvées dans différentes sources, en ligne ou hors ligne : bases de données, bibliothèques, musées, dossiers de presse, expertise des intervenants, etc. Cette diversité des ressources pose de nombreux défis tels que la documentation des données, la représentation, l'intégration et l'interopérabilité au sein d'une même base de connaissances. 

Contact (s) : opendataetpatrimoine[at]univ-lille.fr

Partenaires : Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société


Tweeter Facebook