L’usager des plateformes : une figure de plus en plus ambigüe

GERiiCO Axe3 Séminaire Séminaire d'axes
25 nov. 2021 16:00 - 17:00
Séance en visioconférence

Titre :  L’usager des plateformes : une figure de plus en plus ambigüe

Intervenant (s) Françoise Pacquienseguy (Sciences Po Lyon) 

Discutant (s) Ève Givois (Université Polytechnique des Hauts-de-France/DeVisu)

RésuméL’exploitation des données d’usages et des « user generated contents » constitue un modèle économique désormais éprouvé et étudié (Dejean 2013, Chevallier 2008). Au-delà de l’économie biface qu’il magnifie, il a comme caractéristique saillante de faire de l’usager, du consommateur de la plateforme, l’unité centrale de son fonctionnement, ainsi l’utilisateur de la plateforme se trouve-t-il à la fois de plus en plus sollicité en production et de plus en plus intégré aux stratégies de développement de l’entreprise sans pour autant perdre son statut d’usager. Cependant, l’hypothèse se fait ici qu’une étape à la fois supplémentaire et disruptive serait franchie par les plateformes d’intermédiation qui 1/ ne proposent elles-mêmes aucun contenu éditorial ou culturel, 2/ s’en remettent totalement aux user generated content, user generated archive et données d’usages exploitées par des algorithmes propriétaires, 3/troisièmement avec comme objectif économique d’aller au-delà de la compilation des avis et notations. Cette hypothèse conduit au modèle hybride utilisé par SensCritique qui sera présenté.

Contact (s) :  Samuel Gantier, Eve Givois, et Bernard Jacquemin, Eric Kergosien pour GERiiCO.

 

Cycle de séminaires : Design des algorithmes de recommandation de biens culturels

Résumé du cycle de séminaires : Ce groupe de travail, créé en 2021, s’intéresse au design des algorithmes de recommandation de biens culturels. L’objectif est de favoriser les échanges interdisciplinaires et intersectoriels sur la conception et la réception de dispositifs algorithmiques dans le champ des industries culturelles (audiovisuel, cinéma, musique, édition, etc.). Cet espace de partage scientifique propose d’interroger les conditions nécessaires pour penser des dispositifs alternatifs aux modèles dominants la circulation et la marchandisation de biens symboliques. Des études empiriques ou théoriques permettront de croiser des approches en sciences de l’information et de la communication, sociologie des techniques, sciences informatiques, sciences de l’art et du design, etc.


Tweeter Facebook