Images et organisations

GERiiCO Séminaire des doctorants
28 févr. 2019 16:30 - 19:00
Université de Lille, campus de Pont de bois, maison de la recherche - Salle F0.13

Titre : Images et organisations

Intervenant (s) 

  • Thomas Heller  
  • Lyonnelle Ngouana 

Résumé 

Contact : Stéphane BenassiPatrice de La BroiseSusan Kovacs 

 

Titre du cycle de séminaire : Images : pratiques, usages, représentations

Résumé du cycle de séminaire : Le séminaire « Images : pratiques, usages, représentations » se propose d'aborder certaines questions actuellement posées non seulement par la prolifération des images dans l’espace public et les organisations mais aussi par celle des discours les concernant, questions qui mettent ou remettent en jeu plusieurs problématiques de caractère ontologique, catégorial et épistémologique : qu'est-ce que l'image ? Quels critères pour sélectionner les images prégnantes ? Quels outils pour formuler des hypothèses rigoureuses ? Quelles méthodologies d’analyse mobiliser ?

Plutôt que de chercher à fournir des réponses, le séminaire entend articuler des questions et susciter des discussions susceptibles de se situer au croisement des approches particulières développées au sein des quatre axes du laboratoire GERiiCO.

Ainsi le séminaire proposera-t-il des réflexions portant notamment sur la place de l’image, fixe et animée, dans l’éducation aux médias ; sur la résurgence des dispositifs audiovisuels d’organisations à l’heure du numérique et des réseaux sociaux ; sur le rôle des images dans la formation de l’« expérience publique » et les constructions territoriales ; sur la façon dont les réseaux sociaux, poussés par (et/ou comme en témoigne) le récent  succès d’Instagram, redéfinissent notre rapport aux contenus (audio)visuels ; sur la façon dont l’image est susceptible de « traduire » des données afin de les rendre plus « lisibles » ; sur les innovations liées à la production et la consommation d’images en régime numérique.

Ce séminaire, comme l’indique son titre, vise donc essentiellement à s’interroger sur la prise en compte des spécificités communicationnelles de l’image dans l’analyse des processus de médiation, de médiatisation et de remédiation contemporains en termes de pratiques, d’usages et de représentations.


Tweeter Facebook