Séminaire données de la recherche (Séance 1) : Contexte et objectifs d’un plan de gestion des données

Séminaire données de la recherche

Cette séance aura pour but de définir et cerner les enjeux des données de la recherche en distinguant les données brutes, les données dérivées et les jeux de données (datasets) et en rappelant le contexte (français et européen) de la science ouverte, notamment dans les appels à projets de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et de la Commission Européenne.

Titre : Contexte et objectifs d’un plan de gestion des données

Intervenant (s) : Joachim Schöpfel 

Résumé : Cette séance aura pour but de définir et cerner les enjeux des données de la recherche en distinguant les données brutes, les données dérivées et les jeux de données (datasets) et en rappelant le contexte (français et européen) de la science ouverte, notamment dans les appels à projets de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et de la Commission Européenne. Un second temps sera consacré à la création d’un plan de gestion sur la plateforme DMP-OPIDoR du CNRS, à partir du modèle de l’ANR.

Contact :  


Titre du cycle de séminaire : Les données de la recherche dans les thèses de doctorat 

Problématique du séminaire : Le Plan national pour la science ouverte préconise l’ouverture et la structuration des données de recherche. Il recommande également la formation des doctorants aux bonnes pratiques de la gestion des données. Dans ce cadre, le Ministère vient de publier un guide de bonnes pratiques « sciences ouvertes » à destination des doctorants, qui contient la gestion des données. Par ailleurs, l’ANR rend obligatoire la rédaction d’un plan de gestion de données pour chaque projet retenu. Pour ces trois raisons, il est nécessaire de former les doctorants à la gestion des données de recherche, à partir de leurs propres données et avec le modèle du plan de gestion de l’ANR sur la plateforme DMP OPIDoR du CNRS. L’originalité du séminaire est l’approche scientifique et disciplinaire, dans une démarche de bottom-up, à partir de l’expérience et des compétences de la communauté scientifique des SHS (data community) et avec des formateurs scientifiques.

D’une durée de 20 heures, le séminaire a lieu en sept séances entre janvier et juin 2021.

L’équipe du séminaire propose un suivi personnalisé des plans individuels de gestion de données en dehors et au-delà des séances du séminaires.

Le séminaire a lieu dans les locaux de la BU sciences humaines et sociales (Pont de Bois).