Études de communication #52

Parutions

Libre accès et données de la recherche. Quelle résonance dans les SIC ?

Dans la mouvance de la science ouverte (Open Science) et du libre accès aux publications scientifique, la mise à disposition des données de la recherche (Open Research Data) est un courant récent, mais qui s’affirme de plus en plus massivement au niveau institutionnel (programmes de recherches européens H2020 ou nationaux ANR). La publication des résultats de la recherche ne suffit plus, et il faut désormais pérenniser, et dans la mesure du possible partager, les données brutes ou prétraitées collectées au cours des projets de recherche. Dans leur quotidien professionnel, les chercheurs en SIC sont particulièrement confrontés à cette évolution qui est de nature à influencer tant leurs pratiques que leurs objets de recherche. En effet, depuis la collecte des données – dont la typologie et la nature même, voire les conditions de production, restent souvent incertaines – jusqu’à leur valorisation (publication scientifique initiale, réutilisation dans des perspectives parfois très différentes, traitements divers...) en passant par des phases de description, de structuration, d’analyse, de conservation et de communication, ce sont tous les aspects du métier de chercheur en SIC qui sont questionnés : méthodologie, analyse et traitement, interprétation, diffusion, en plus du volet éthique. Ce sont ces dimensions de la recherche en sciences de l’information et de la communication que le présent numéro d’Études de communication entend aborder et questionner.

Sous la direction de  Joachim Schöpfel, Renaud Fabre et Bernard Jacquemin 

Lien vers l'étude de comm