L'activité de recherche du laboratoire se déploie notamment, mais de manière non exclusive, dans le cadre de projets financés au niveau régional, national ou européen. La liste ci-dessous donne quelques exemples de projets en cours ou terminés récemment.

Projet de recherche en cours

Atlas of Transitions

Titre : Atlas of transitions 

Résumé : A three-year international project exploring intercultural exchange between European citizens and newcomers through performing arts, creative processes, and collaborative research study.

Contact : Emilie Da Lage 

Partenariat: Le Channel Scène Nationale de Calais.

Lien : http://www.atlasoftransitions.eu/ 



Togo-InfoNum

Titre du projet : Projet d'appui au développement de la formation aux professions de l'information et de soutien à la recherche sur la société numérique (Togo - InfoNum )

Durée :

Date de début et fin : Jusqu'au 15 Décembre 2021

Résumé Le numérique au service de l’innovation pédagogique et de la politique de la recherche scientifique, Centre international d’études pédagogiques (CIEP – prochainement France Education International)

Contact : Laurence Favier ; Widad Mustafa EL-Hadi

 

 


ImaNOW

Titre du projet: Construction des imaginaires et représentations du nord de la France et de la Wallonie par des industries culturelles 

Durée : 24 mois

Date de début et fin : Du 01/01/2019 au 21/12/2020

Résumé : ImaNOW, projet franco-belge interdisciplinaire (sciences de l’information et de la communication, études cinématographiques, aménagement et urbanisme, géographie, histoire contemporaine, sciences politiques, arts, sociologie), a pour ambition de questionner la constitution des représentations et des imaginaires des territoires du nord de la France et de la Wallonie en Belgique donnés à voir dans la fiction (séries télévisées, films…), l’information (presse écrite, télévisée…) et la télé-réalité, et ce en faisant une comparaison entre les industries culturelles nationales (françaises et belges) et régionales. Ces imaginaires territoriaux sont interrogés à la fois à l’aune des représentations médiatiques et des conditions de production de ces représentations : Comment le nord de la France et la Wallonie sont-ils ainsi donnés à voir dans les films et les journaux télévisés ? Est-ce que les représentations des habitant.e.s de ces territoires sont les mêmes dans la presse d’information régionale et nationale d’une part et dans l’information et la fiction d’autre part ? Comment les producteurs de fictions cinématographiques et télévisuelles (scénaristes, directeurs de casting…) donnent-ils sens à la représentation spatiale, démographique et symbolique du nord de la France et de la Wallonie ? Comment les journalistes de la presse nationale et régionale et les élus politiques se situent-ils par rapport à cette problématique représentationnelle de la nation et de la région ? Alors que le « nord » de la France et la Wallonie en Belgique sont classiquement associés, dans les discours institutionnels, à des problématiques sociales et économiques spécifiques, ImaNOW vise à comprendre les enjeux et les tensions qui entourent la construction d’imaginaires territoriaux et la manière dont ils se constituent à différentes échelles (locale, régionale, eurorégionale et nationale). Le projet vise également à réaliser un outil pédagogique utilisable par les professionnels de l’éducation aux médias et à l’information travaillant dans les Hauts de France.

Contact : Dalibert Marion 

Partenariat : Marco Dell'Omodarme (Université Paris 1) : Catherine Barthon (Université d'Artois), François Moullé(Université d'Artois), Sylvie Considère(Université d'Artois), Bernard Reitel (Université d'Artois), Carine Guérandel (Université de Lille - Cériès), Béatrice Touchelay (Universitéde Lille - Irhis), Stéphane Benassi (Université de Lille - Geriico), Béatrice Micheau (Université de Lille - Geriico), Bruno Raoul (Université de Lille - Geriico), Thomas Perrin (Université de Lille - TVES), Mehdi Derfoufi (Université Paris 3), Claire Blandin (Université Paris 13) , Hélène Breda (Université Paris 13) , Sarah Lécossis (Université Paris 13), Nicolas Canova (École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille), Elodie Kredens (Université Savoie Mont-Blanc) / Fabienne Leloup (Université Catholique de Louvain-la-Neuve), Mathieu De Wasseige(Université Catholique de Louvain-la-Neuve), Sébastien Fevry (Université Catholique de Louvain-la-Neuve), Sarah Sepulchre (Université Catholique de Louvain-la-Neuve) / Institut national de l’audiovisuel (INA) / Pictanovo / EMI'Cycle.


PRACTICIES

Titre du projet : PRACTICIES

Durée : 3 ans 

Date de début et finmai 2017 – décembre 2020

Résumé : Dans le cadre du projet européen PRACTICIES développé grâce aux programme pour la recherche et l’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne), le laboratoire GERiiCO de l’université de Lille, a co-construit le serious game Newscraft avec le studio de création de jeux vidéos Vertical. Le laboratoire GERiiCO a en outre réalisé le livret pédagogique d’accompagnement du jeu. Ce projet s’inscrit dans une perspective d’innovation par l’usage et d’analyse des politiques publiques et dispositifs actuels d’éducation aux médias et à l’information. 

Le projet PRACTICIES mobilise des réseaux de villes européennes et des experts des domaines des sciences humaines, politiques et de l’information dans le but de mieux comprendre les mécanismes de radicalisation violente, d’analyser les pratiques, programmes et politiques actuels destinés à lutter contre la « radicalisation ». Coordonné par l’Université de Toulouse II – Le Mirail (FR), le consortium PRACTICIES rassemble 22 partenaires : ministère espagnol de l’Intérieur CITCO (ES), Fachhochschule Salzburg GmbH (AT), Université de Calabre (IT), Université Charles de Gaulle Lille 3 (FR), TNS Opinion Kantar (BE), Media Actie Kuregem Stad (BE), Stadtgemeinde Salzburg (AT), Université Rey Juan Carlos (ES), ministère portugais de la Justice (PT), Qualify Just – IT Solutions and Consulting LDA (PT), Université Grenoble Alpes (FR), CPDSI (FR), Centre de Recherche de l’Université du Pirée (GR), Kentro Meleton Asfaleias (GR), Office national d’Études et de Recherches aérospatiales (FR), mairie de Madrid (ES), mairie d’Amadora (PT), Métropole Nice Côte D’Azur (FR), Association Forum des Sciences sociales appliquées (TN), mairie de Toulouse (FR), Commission nationale de Lutte Contre le Terrorisme (TN), et Forum européen pour la sécurité urbaine (FR).

De plus, huit villes européennes et organisations de la société civile sont associées au projet comme utilisatrices finales : Land de Berlin – Bureau de la Commission d’État contre la Violence (DE), Département du Sénat pour l’Éducation, la Jeunesse et les Sciences de Berlin (DE), Commune de Schaerbeeck (BE), Commune de Liège (BE), Région de Calabre (IT), Leitung Beratungsstelle Extremismus (AT), NGO Syriens ne Bouge Agissons (FR), S.A.V.E. Belgium (BE).

Contact : Amendine KERVELLA 

CROBORA 

Titre du projet : Crossing Borders Archives. 

Les migrations des images du passé de l'Union Européenne

Durée : 4 ans

Date de début et fin : Janvier 2021 à décembre 2024

Résumé : CROBORA étudie la circulation des images d’archive dans l’espace médiatique. La numérisation facilite le flux des contenus à travers les pays et les contextes culturels et techniques. Ces médiations agissent comme frontières dans le mouvement migratoire des contenus: elles permettent la circulation mais elles imposent des recontextualisations. CROBORA va tracer et analyser les réusages des archives audiovisuelles à la télévision et sur le Web en se focalisation sur les contenus qui parlent de l’Intégration Europénne. L’objectif est de comprendre comment la circulation contribue à forger des souvenirs visuels. Pourquoi certaines images circulent plus que d’autres? D’où viennent-elles? CROBORA va interroger les logiques d’autorité et de confiance dans la circulation des archives. La collecte va s’appuyer sur des outils de détection vidéo sur un terrain transnational en France et en Italie. L’analyse des récurrences et la généalogie des images vont s’appuyer sur des méthodes numériques de visualisation. Un Atlas numérique des images symboliques utilisées pour raconter la construction de l’UE va permettre de développer des analyses comparatives visant à comprendre comment ces fragments audiovisuels sont refaçonnés selon différents contextes.

Contact : Matteo Treleani, SIC.LAB, Université Côte d'Azur (coordinateur), Eric Kergosien pour GERIICO

Partenariat C2DH, Université du Luxembourg, Institut national de l’audiovisuelMediasetRai TecheUniversità Cattolica del Sacro Cuore, MilanoGERiiCOUniversité de Lille.

Lien : http://www.anr-crobora.fr 


Mémo-mines (ANR)

Titre du projet Conversion des traces mémorielles en médiations numériques : diapositives et esthétiques de la médiation. 

Durée : 60 mois 

Date de début et fin : Du 01/10/2016 au 30/09/2021

Contexte : Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais a été exploité pendant près de 300 ans, entre 1720 et le 21 décembre 1990, date de la remontée de la dernière gaillette. En Lorraine, à Creutzwald (Moselle), la dernière mine ferme le 23 avril 2004. En Allemagne, la dernière mine de charbon, basée dans la Ruhr, a fermé en décembre 2018.

Alors que les années 1990 sont marquées par un désintérêt voire par la volonté d’effacer les traces du passé, les années 2000 se caractérisent par une prise de conscience progressive de sauvegarder la patrimoine industriel qui aboutit en 2012 à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO de 353 éléments sur 109 sites.

Résumé: La problématique générale du projet Mémo-Mines porte sur la conservation de faits ou d’événements constituant un patrimoine culturel souvent proches de la disparition (endangered cultural heritage) : elle traite en particulier de la sauvegarde des mémoires individuelles par leur conversion en traces mémorielles, de leur mise à disposition sous forme de corpus d’archives numériques accessibles à tous, de leur remédiatisation pour des usages sociaux circonscrits, et de leur mise en scène/installation (trans-médiatique) dans le cadre de lieux de mémoire dédiés.

Le projet Mémo-Mines comprend la recherche fondamentale, la conception et la réalisation de dispositifs innovants et leur évaluation en situation d’usage. L’ensemble de la problématique, traitée et analysée dans une perspective interdisciplinaire (sciences de l’information et de la communication, sciences du langage, muséologie, informatique), est appliquée dans le cadre spécifique de la mémoire de la mine.

Contact : Stephane Chaudiron 

Partenariat Les partenaires du projet ANR Mémo-Mines sont les laboratoires DeVisu (Université Polytechnique Hauts de France), GERiiCO (Université de Lille) et PLIDAM (Inalco), et l’Institut national de l’audiovisuel (INA). 
Le projet s’appuie également sur un réseau d’expertise constitué de la Mission bassin minier, du Centre historique minier de Lewarde, d’Arenberg Creative Mine.

Site : https://memomines.hypotheses.org/objectifs-du-projet 


HAL/LO (GIS URFIST)

Titre du projet : Valorisation sur HAL de la production des laboratoires dans l’environnement de la science ouverte

Durée du projet :  12 mois 

Date du début et fin : Octobre 2019 - Septembre 2021

Résumé : 

Contexte et enjeux

Le contexte du projet est la mise en œuvre du Plan national pour la science ouverte de 2018, en particulier la diffusion des publications scientifiques en libre accès et le développement de HAL comme dispositif national de la diffusion et de l’archivage des résultats de la recherche publique en France.

Notre projet est constitué autour de trois enjeux principaux, à savoir les stratégies de valorisation de la production scientifique des laboratoires de recherche, le développement de nouveaux modes d’évaluation de la production des laboratoires dans le cadre de la science ouverte, et la place des collections de laboratoires dans HAL. HAL a enregistré une croissance soutenue de 20% du nombre de dépôts avec fichiers en 2018 ; HAL compte en 2018 152 portails institutionnels et 6 547 collections, dont beaucoup de laboratoires (plus de 300 créations en 2018).

L’évolution des dispositifs de l’open access met généralement en avant les établissements et organismes (portails et archives institutionnels etc.) ; or, nous nous intéressons aux unités sur le terrain, c’est-à-dire aux laboratoires, comme acteurs-clés de l’activité scientifique, porteurs de projets de recherche et objets de l’évaluation par le HCERES. Comment font-ils pour gérer et valoriser leurs productions scientifiques sur HAL ? Quel est l’intérêt et le potentiel de HAL pour les laboratoires ?

Nous avons mené une première analyse à partir de 2016 sur les publications du laboratoire GERiiCO, et nous proposons, à partir de cette étude de cas, une analyse plus large pour aborder l’ensemble des enjeux d’une manière représentative, ceci dans le cadre des initiatives d’excellence.

Méthodologie

  1. Constitution d’un échantillon représentatif de laboratoires de recherche (EA, UMR) dans les 10 universités participant au programme des initiatives d’excellence (IDEX), sur l’ensemble des disciplines STM et SHS (avec des vacations de recherche). 
  2. Identification et analyse des collections de laboratoires sur HAL (avec des étudiants stagiaires en Master) :
    1. Analyse scientométrique des contenus (documents, données)
    2. Analyse des fonctionnalités et services des sites
    3. Analyse des réseaux pour certains laboratoires
  3. Enquête auprès d’un échantillon de directeurs de laboratoires et d’administrateurs de collections sur la gestion et le développement des collections sur HAL (en ligne, entretiens).

Objectifs et résultats attendus

  1. Cartographie des collections de laboratoires : types de documents, degré d’ouverture (part des dépôts avec plein texte), données de recherche ; par disciplines et établissements.
  2. Analyse stratégique (SWOT) du développement de ces collections : identification des facteurs favorables et des verrous dans les laboratoires et liés au contexte.
  3. Identification de stratégies institutionnelles pour la valorisation de la production scientifique des laboratoires, dans le contexte de la science ouverte.
  4. Scénarios du futur développement des collections sur HAL.
  5. En fonction des autorisations et accès, le projet analysera également l’usage des collections (consultations, téléchargements) et, à partir des métadonnées, l’internationalité des collections et les réseaux de collaboration. 

Contact : Joachim Schöpfel 

Partenariat : Université Rennes 2, CCDS (CNRS) URFIST Bretagne Pays de La Loire.

Source du financement : GIS URFIST

Lien Http éventuelhttp://gis-reseau-urfist.fr/?page_id=154  


Onto-Nautique

Titre du projet : Création d’une base de connaissances hydrographique

Durée : 40 mois 

Date de début et fin : 01/09/2019 - 31/12/2023

Résumé Le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM) est l'opérateur public pour l'information géographique maritime et littorale de référence. A ce titre, il est en charge, entre autres, de la création et la publication des cartes marines qui décrivent la topographie des côtes et la morphologie des fonds marins pour répondre aux besoins de la navigation de surface dans les zones côtières françaises. Celles-ci s’accompagnent de textes, appelés instructions nautiques , qui complètent les informations apportées par les cartes en détaillant les particularités et les pratiques de navigation locales: manoeuvres d’accès aux ports, réglementation, équipements et services locaux, etc. L’objectif du projet sera de construire semi-automatiquement une base de connaissances hydrographiques à partir des données du SHOM, notamment pour enrichir les bases de données existantes de l’IGN et du SHOM, et pour aider à préciser les cartes marines utilisées pour la navigation.

Contact : Nathalie Abadie, Eric Kergosien, Eric Saux, Cécile Duchene

PartenariatLastig (Institut National de Géographie), École navale de Brest, SHOM


Algo-doc

Titre du projet: Dispositif de recommandation émotionnelle de biens culturelles 

Date : 16 mois 

Durée du projet : Septembre 2019 - Décembre 2020 

Résumé: L’objectif du projet REC EMOTION est de démontrer la pertinence et l’efficience d’un dispositif de recommandation émotionnelle de biens culturels. Le prototypage de la preuve de concept s’appuie sur un partenariat avec la plateforme SVOD/VOD Tënk qui propose un catalogue de plus de 600 films documentaires d’auteurs à environ 12000 abonnés. Ces films sont d’une grande qualité cinématographique mais trop peu visibles en dehors des festivals spécialisés car diffusés de manière confidentielle à la télévision ou en salles de cinéma. L’amélioration de la médiation numérique des œuvres et du design d’expérience utilisateur de la plateforme doit permettre à Tënk de pérenniser son modèle économique et d’élargir son audience à un public non-initié à ce genre cinématographique.

En résumé, l’innovation d’usage proposée par REC EMOTION vise à concevoir un système de recommandation qui dépasse les prescriptions d’usage largement répandues sur le web 2.0 (commentaires, notations, liste de lecture, facebook reaction, indice de popularité, etc.). L’objectif est de constituer et implémenter une base de données émotionnelles qui qualifie les relations entre un corpus de film et une communauté d’utilisateurs. Ce jeu de données couplé à une datavisualisation, un thésaurus et un algorithme de recommandation doit ensuite aider l’internaute à identifier, choisir puis visionner LE film le plus en adéquation avec un état émotionnel et cognitif donné au moment du visionnage.

Contact : Laura Bolka- Tabary 

Partenariat : DeVisuMESHS, plateforme Tenk


OPPELIA

Titre du projet : OPPELIA- GERiiCO 

Durée : 16 mois 

Durée du projet : De Septembre 2019 au 1 décembre 2021

Résumé : le travail présenté ici est associée à l'action menée par OPELLIA qui fait collaborer OPELLIA, un ensemble d'acteurs travaillant en collaboration avec OPELLIA, et le laboratoire de recherche, GERiiCO en Sciences de l'Information et de la Communication. Le travail de chercheurs s'inscrit dans le processus d'accompagnement scientifique du projet visant à pérenniser des modalités de travail, à mieux intégrer les politiques santé à l'échelle du territoire Nantes Nord. 

Contact : Aurelia Lamy, Eric Kergosien, Céline Matuzak 

 


Base de connaissances de la réorganisation du maillage administratif de la France lors de la Révolution

Titre du projet Construction d'une base de connaissances de la réorganisation du maillage administratif de la France lors de la Révolution

Durée : 29 mois 

Durée du projet : 01/09/2019 - 31/12/2021

Résumé : L'Institut National de l'Information géographique et Forestière (IGN) Produit pour sa mission de service public des référentiels géographiques avec une certaines profondeur temporelle destinés à l'analyse des évolutions du territoire national. Le laboratoire LASTIG travaille ainsi depuis de nombreuses années avec des historiens pour continuer des référentiels de données spatio-temporelles décrivant les transformation du territoire dans le temps long. 

L'une de ces collaborations reconstitue la création et l'évolution du maillage communal français depuis le 18e siècle. L'historique des transformations communal depuis 1975 ainsi que la cartographie des paroisses religieuses de l'Ancien Régime sont très avancés. Le début de la période Révolutionnaire (1789-1794) est peu couvert, pourtant il a vu la paroisses être réorganisées pour formes les futures communes. cette réorganisation est mal connue et aucune base de données spatio-temporelle la décrivant n'existe encore. Les informations permettant la constitution d’une telle base existent pourtant sous la forme de texte légaux promulgués par l’Assemblée Nationale Constituante et les assemblées de district en 1790-1791. Ce stage porte sur l’extraction automatique et la géolocalisation des informations contenues dans ces textes historiques pour construire une base de connaissances géohistoriques des remembrements paroissiaux sous la Révolution française, premier chaînon manquant entre paroisses d’Ancien Régime et premières communes. Un premier stage a abouti à la mise en place d’une chaîne de traitement.

Contact : Nathalie Abadie, Bertrand Dumenieu, Eric Kergosien 

Partenariat : Lastig (Institut National de Géographie)

J2I

Titre du projet : Journalisme, information & innovation 

Durée : 2 ans 

Date de début et fin : Du 01/05/2020 au 30/05/2022

Résumé : Le projet de Réseau de recherche « Journalisme, information & innovation (J2I) » a pour objectif de structurer un collectif régional de recherche sur la thématique journalisme, information & innovation. 

Contact : Philippe Useille; Gersende Blanchard

Partenariat : Université Polytechnique Hauts-de-France, Laboratoire en Design Visuel et Urbain, DeVisu


PIA Jeunesse

Titre du projet : Investir dans les jeunesses de la Métropole Européenne de Lille - PIA Jeunesse  

Durée : 44 mois  50 mois

Date de début et fin : 01/08/2017 - 31/03/2021 31/07/2021

Résumé : Le projet "Investir dans les jeunesses de la Métropole Européenne de Lille" est lauréat du dispositif PIA Jeunesse. Dans ce cadre, la MEL accompagne le déploiement de plus de 35 actions à destination des jeunes métropolitains de 13 à 30 ans. Villes, associations, missions locales, maisons de quartiers, coopératives, centres sociaux, fondations, etc. travaillent en réseau à l'amélioration de l'accompagnement des jeunes métropolitains.

Deux objectifs : 

  • Expérimenter, évaluer, essaimer des actions innovantes en faveur de la jeunesse ;
  • Coordonner et structurer les acteurs pour fluidifier les parcours des jeunes. 

Un projet multidimensionnel :

Les actions accompagnées par la MEL sont classées en différentes catégories permettant de répondre de la manière la plus complète aux besoins des jeunes.

  • Développer les circuits courts de mise à l’emploi ;
  • Encourager les mobilités locales et internationales ;
  • Favoriser l’engagement citoyen des jeunes ;
  • Accompagner les pratiques numériques des jeunes ;
  • Coordonner l’offre en direction des jeunes et fluidifier les parcours.

contact : Eric KergosienAmandine KervellaCéline Matuszak

partenariat : TVES, CERAPS, MEL 


Parcours numérique des jeunes - PIA Jeunesse

Titre du projet : Parcours Numérique des jeunes - PIA Jeunesse

Durée : 2 ans

Date de début et fin : 01/09/2019 - 31/08/2021

Résumé GERiiCO contribuera à déployer un « parcours numérique de territoire » pour les 6ème et 5ème de la Métropole (dans et hors temps scolaire). Il s’agira de :

  • questionner les représentations du « numérique » portés par les jeunes habitants de la métropole, leurs éducateurs et leurs parents pour expliciter notamment les "risques réels et fantasmés" liés à ces pratiques ;
  • mobiliser les ressources et connaissances disponibles sur les pratiques numériques des plus jeunes et de les confronter aux ressentis issus "du terrain" ;
  • alimenter en complémentarité une campagne de prévention et un "parcours éducatif" pour les 3 publics cibles. 

Contact : Amandine KervellaCéline Matuszak

Partenariat : MEL 


RECABIO

Titre du projetRECABIO 

Ressources financièresCatalyses et bioéconomie

Durée : 36 mois 

Date : Du 01/10/2019 au 01/10/2022

Résumé :  Le projet RECABIO « Ressources : Catalyses et bioéconomie » s’inscrit dans le développement d’approches innovantes et encourage la collaboration entre les sciences expérimentales et les sciences humaines et sociales pour répondre aux enjeux socio-économique et environnementale de la bioéconomie et plus particulièrement de l’économie circulaire.  

Dans le cadre du projet « RECABIO – Ressources : Catalyses et bioéconomie », l’objectif de la thèse est d’étudier la mise en œuvre et la faisabilité des principes de la science ouverte sur le terrain d’une stratégie de recherche et développement, avec l’ensemble des acteurs mobilisés, et de contribuer au caractère exemplaire, de modèle et d’excellence de la politique de la région Hauts-de-France en faveur de la bioéconomie.

Titre de la thèse : « Bioéconomie ouverte : production, communication et valorisation des résultats en recherche et développement du master plan bioéconomie sur la région Hauts-de-France ». 

Contact : Joachim Schopfel / Duquenne Marianne

PartenariatUnite de catalyse et Chimie du solide - UCCS - UMR CNRS 8181


Lien http éventuel :  http://www.isite-ulne.fr/index.php/fr/recabio/


RECAP

Titre de projet : La Recherche dans l'Apprentissage 

Durée : Juin 2020

Résumé : L’objet est ici d’observer ce que « la recherche fait à l’apprentissage » et, réciproquement, ce que « l’apprentissage fait à la recherche » dans la diversité des projets pédagogiques portés par les antennes de Formasup Nord Pas-de-Calais et des besoins en recherche exprimés par les structures d’accueil. En bref, il s’agit d’apprécier les formes et la valeur ajoutée de la recherche dans les dispositifs d’apprentissage du supérieur (écoles et universités).

Contact : Patrice de La Broise 

Partenariat : CIREL - GRIPIC / FORMASUP N-PdC

 

 


VulnAJE

Titre du projet : Vulnérabilité, alimentation, jeunesse

Durée : 19 mois 

Date de début et fin : Juillet 2019 - Décembre 2020 

Résumé : Cycle de séminaires interdisciplinaires et internationaux visant à questionner la vulnérabilité alimentaire des jeunes. 

Contact : Simona De IULIO

Partenariat : CIREL, CERIES


VALETUD

Titre du projet : Vulnérabilité(s) et Alimentation des ETUDiants - AAP "émergent" CPER ISI-MESHS Nord de France 

Durée : Décembre 2019

Résumé : Cette recherche exploratoire interdisciplinaire permettra d’amorcer un programme national visant à fournir des éléments de réponses aux questions suivantes : en quoi l’alimentation constitue-t-elle un marqueur de vulnérabilité des étudiants ? Comment se construit une représentation des étudiants, face à l’alimentation, comme groupe en danger ? Quels sont les enjeux des dispositifs info-communicationnels et éducatifs mis en œuvre pour transformer les conduites alimentaires des étudiants ? Qui en sont les promoteurs ? Quels sont les fondements ou mobiles de leurs interventions ? Sur quels savoirs ou expertises prennent-ils appui ? Dans quelle(s) limite(s) et de quelle(s) manière(s) les étudiants assimilent-ils les prescriptions alimentaires ? S’y reconnaissent-ils, les adoptent-ils, s’y conforment-ils, les détournent-ils ou les transgressent-ils ?

Contact : Patrice de la Broise 

Partenariat : CIREL / Université de Lille CROUS 


L'informatique au féminin : déjouer les déterminismes

Titre du projet : L'informatique au féminin : déjouer les déterminismes 

Durée : 28 mois

Date de début et fin : 01Septembre2019 - 31Décembre2021

Résumé : Alors que la réforme des lycée prévoit une triple spécialisation dès la première, avec la possibilité de choisir la spécialité “Numérique et sciences informatiques”, et qu’un CAPES dédié sera mis en place en 2020, nous souhaitons analyser la manière dont un dispositif de sensibilisation à l’informatique et au numérique peut permettre de faire évoluer les représentations de collégiennes et lycéennes. Il s’agit d’identifier les leviers et les blocages concernant une orientation vers une spécialisation en informatique au lycée. Pour cela, nous observerons le déploiement du dispositif Wi-Filles dans les collèges et lycées de la MEL et la place des activités de codage proposés par le programme Informatique au Féminin. Il s’agit d’effectuer des observations ethnographiques, de réaliser des enquêtes par questionnaires et de réaliser des entretiens semi-directifs avec les jeunes filles.

Contact : Laura Bolka- Tabary

Partenariat : Informatique au féminin (Groupe de travail de l’Université de Lille impliquant des enseignant·e·s-chercheu·rs·ses en Informatique des départements informatiques de la FST, de l’IUT et de Polytech)


LEN

Titre du projet Fiction numérique interactive et questions sociétales : un nouvel accès à l’expérience littéraire des jeunes ? 

Durée : 11 mois 23 mois (cause crise sanitaire)

Date de début et fin : 1/12/2019 - 31/11/2020 31/07/2021

Résumé : Entretenir le goût et la pratique de la lecture chez les adolescents est une préoccupation constante dans le système éducatif qui est à la recherche de solutions et d’outils pédagogiques adaptés et accessibles aux enseignants. Depuis deux ans Cécile Tardy et Florence Rio développent, au sein du laboratoire Geriico, une recherche dans le domaine de l’écriture de fictions dites interactives, inspirées des jeux d’aventures informatiques des années 70 et héritières des « livres dont vous êtes le héros », au sein de laquelle elles ont pu tester le potentiel d’appropriation par les jeunes lecteurs de cet univers littéraire. Sur les bases des expérimentations déjà effectuées, ce projet propose un processus de création éditoriale de fiction interactive en réalisant le prototype d’un épisode test de littérature qui relierait l’univers narratif du récit interactif à des visées de sociétales et éducatives. L'enjeu est triple : - Créer le prototype d’un dispositif de lecture interactive à visée éducative sous la forme d’un épisode test, considéré comme la version béta d’un épisode en lien avec les préoccupations sociétales des jeunes collégiens ;- Articuler la production de la fiction avec la réalité des besoins des personnels de l’enseignement (enseignants, professeurs documentalistes, etc. ) ; - Concevoir une démarche d’évaluation de l’expérience d’immersion narrative à visée éducative.

Contact : Florence Rio ; Cécile Tardy

Digital systèmes for Human Knowledge

Titre du projet : Digital systèmes for Human Knowledge 

Durée : 24 mois

Date de début : janvier 2020 - Décembre 2021 

Résumé : Le laboratoire GERiiCO se positionne dans le projet  « Digital systems for Human Knowledge » porté par Isabelle Paresys, portant sur la reconsitution virtuelle du Camp du Drap d’Or, en apportant ses compétences en sciences de l’information et de la communication et plus précisément, au sein de celles-ci, en études des médiations numériques des patrimoines et des musées.  our accompagner ce stade initial de développement de cette reconstitution nous proposons d’alimenter la réflexion en organisant des rencontres avec des experts et professionnels du champ patrimonial et des scientifiques (de différentes disciplines) ayant travaillé sur de tels projets numériques de restitution historique. Un premier objectif de ces rencontres est le recueil de retours d’expérience et l’engagement d’une réflexivité des acteurs du projet sur les usages à venir. Un deuxième objectif est la production de connaissances sur les enjeux sociaux, culturels, économiques et politiques de la numérisation, en interrogeant les différentes transformations qui affectent le champ patrimonial. Un troisième objectif vise la mise en place d’un réseau national et international dans le but de répondre par la suite à des appels à projet.

Contact : Laura Bolka- Tabary 

Partenariat :IRHIS


Newscaft 2

Titre du projet« Co-construire un serious game d’éducation aux médias et à l’information », 2019-2020, projet financé dans le cadre de l’AMI Valo-SHS, SATT/I-site Université de Lille Nord Europe.

Durée : 18 mois

Date début et fin : Septembre 2019 - Avril 2021

Résumé : Le projet vise à prolonger et valoriser le travail de recherche appliquée mené dans le cadre du projet européen PRACTICIES («Partenariat contre la radicalisation violente dans les villes», financé via le programme pour la recherche et l’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne en vertu de l’Accord de Subvention n ° 740072) par le laboratoire GERiiCO et l’entreprise Vertical (studio de création de jeux vidéos, la plaine image, Tourcoing). Ce travail conjoint a consisté en la co-construction du serious game « Newscraft » dédié à l’éducation aux médias et à l’information. Dans le cadre du projet PRACTICIES le laboratoire GERiiCO a également conçu un livret pédagogique du jeu pour accompagner les acteurs de terrain à l’animation et à la diffusion du jeu dans des contextes éducatifs variés (établissements scolaires, centres sociaux, collectivités territoriales...). Pour ce faire le projet Newscraft 2 est structuré autour de 4 objectifs :

1. Améliorer le serious game « Newscraft »

2. Renforcer la dimension internationale du projet

3. Visibiliser l’engagement et les compétences du laboratoire GERiiCO, de l’Université de Lille et de l’entreprise Vertical dans le domaine de la co-conception de dispositifs numériques innovants, appliqués à l’éducation aux médias et à l’information

4. Favoriser l’appropriation du serious game « Newscraft » par une large communauté éducative.

 

Contact : Amandine Kervella 

Partenariat https://vertic.al/ y.sarels[chez]vertic[point]al

Lien https://newscraftseriousgame.com/

 

 


Love leave - la France tu l'aimes mais tu la quittes

Titre du projet : LOVE LEAVE - La France tu l'aimes mais tu la quittes"

Durée : 1 an 

Date de début et fin : 2020-2021

Résumé :Depuis la première controverse autour du « voile islamique » dans un collège de Creil (1989), de nombreux musulmans français se sont sentis pointés du doigt. Selon une idée désormais profondément enracinée, leur présence sur le sol français constituerait un défi à la laïcité française, de plus en plus comprise au sens d’interdiction du port de signes religieux dans l’espace public.

Malgré le ressentiment racial inhérent à la campagne référendaire du Brexit, et même si de jeunes musulmans français ont tendance à idéaliser un multiculturalisme britannique souvent réifié, c’est un fait que des milliers de musulmans français se sont installés outre-Manche. Ce n’est pas seulement un marché du travail plus dynamique qui les attire, mais bien la possibilité offerte de vivre leur foi et leur identité musulmane avec plus de sérénité. Cette installation plus ou moins massive peut s’appréhender comme un brain-drain (ou conscience drain) d’un type particulier, qui demeure très largement inexploré à ce jour.

Le projet présenté ici souhaite également s’intéresser aux itinéraires individuels et collectifs de musulmans français installés en Belgique, aux Pays-Bas (souvent d’origine marocaine (Rif) dans les deux pays) et dans une moindre mesure en Allemagne (d’origine turque). Une des questions centrales est ici celle des crispations républicaines autour de la laïcité et la manière dont celles-ci ont conduit un certain nombre de citoyens français de confession musulmane à ce qui peut apparaître comme un « double exil » : exil des parents d’abord qui durent quitter l’Afrique du Nord, exil des enfants ou petits-enfants enfin, qui se trouvent en butte aux discriminations et à l’injonction de s’intégrer comprise au sens de s’assimiler.

Les entretiens semi-directifs envisagés avec une centaine de personnes dans les pays sélectionnés, une analyse de la mise en récit et du partage de leurs expériences d'expatriation via les réseaux sociaux numériques, devraient permettre d’affiner les problématiques suivantes : 1/ quelle est la part prise par les enjeux identitaires par rapport aux enjeux professionnels (i. e. pouvoir être « musulman visible » dans l’espace public vs. profiter d’un marché du travail dynamique ? ; 2/ Dans quelle mesure est-ce que les deux enjeux se juxtaposent (discrimination religieuse) ? ; 3/ Qu’en est-il des enjeux de genre (femmes qui portent un voile) ? ; 4/ Qu’apprend-t-on sur les origines de classe de ces Français musulmans ? La proximité géographique des pays choisis ne permet-elle pas aux moins « établis » de tenter leur chance ailleurs, quand cet « ailleurs » est à côté ? ; 5/ Dans quelle mesure est-ce que cette immigration limitrophe permet de demeurer « Français en pointillés », en conservant des liens avec la France ? 

Quels que soient les enseignements tirés sur la base des entretiens conduits par les membres de l’équipe, cette immigration presque inexplorée à ce jour dresse inévitablement les contours de ce que l’on peut appeler une citoyenneté européenne minoritaire et post-industrielle, qui peut s’envisager à l’aune d’autres citoyennetés européennes minoritaires ayant émergé depuis la fin de la guerre froide. Celle-ci est également à appréhender comme une normalité musulmane européenne, corollaire ethno-religieux des mouvements de populations intra-européens devenus banals au sein de l’UE. 

Contact : Emilie Da Lage 

Partenariat : CERAPS, CECILLE 


Projet de recherche clos

ROSETTA

Titre du projet ResOurceS for Andagered languages Through TranslAted texts

Durée : 12 mois 

Date de début et fin : Du 01/09/2018 - 03/08/2019

Résumé Out of the world’s 6000+ languages only a small fraction currently enjoys the benefits of modern information technologies. Languages left behind are called endangered, indigenous or technologically low-resourced (even though they may have millions of speakers). This collaborative and interdisciplinary digital humanities research project aims to help salvage those languages by combining computational linguistics, Library and Information Science, American Literature, and Translation Studies.

Very much as the Rosetta stone helped decipher the demotic and hieroglyphic scripts thanks to the presence of the Greek translation, our project intends to preserve contemporary endangered languages and assist with their survival through translation.

Our project puts to use the extant translated versions of a single fictional text into a number of low-resourced languages spanning a period of nearly a century and a half. The project relies on the involvement of humans for data collection while natural language processing tools generate language resources (corpora, dictionaries, thesauri, lexicons) for those endangered languages.

Contact : Amel Fraisse 

Partenariat Stanfiord University


ENPOLITIQUE.COM

Titre du projet Stratégies, contenus et perceptions des usages politiques du web en période électorale. Le cas des campagnes électorales présidentielle française et législative québécoise. 

Durée : 3 ans 

Date de début et de fin : 2011 - 2014

Résumé Les usages des technologies numériques dans la sphère politique constituent un objet de recherche largement investi en science politique, cependant en langue anglaise plus qu’en français. Ce numéro spécial de Politique et Sociétés s’emploie à rétablir l’équilibre, en présentant et en mettant en perspective les résultats d’un projet comparatif franco-québécois sur les campagnes en ligne, en politique.com. L’introduction propose une synthèse de la littérature universitaire concernant trois domaines : les usages du web et des médias sociaux comme outils de campagne électorale, la constitution d’équipes spécialisées dans la communication politique numérique, et les appropriations des dispositifs de campagne par des citoyens, sociologiquement spécifiques, et politisés. L’introduction présente aussi une synthèse des résultats français et québécois discutés dans le numéro, qui montrent que l’expansion des technologies numériques ne fait pas disparaître les logiques antérieures de structuration de la compétition électorale. En revanche, elle conduit à des réaménagements importants des activités de communication politique.

Contact: Gersende Blanchard

Partenaires : Laboratoire IRENEE (Université de Nancy 2), Laboratoire GERiiCO (Université de Lille 3), Laboratoire CEDITEC (Université Paris-Est Créteil), Université Laval, Québec, Département de lettres et communication sociale ; Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada.


L'écrit professionnel en contexte de transformation politico-juridique et managériale : Normes, professionnalité et organisation (NPO)

 Titre du projet  : « L'écrit professionnel en contexte de transformation politico-juridique et managériale : Normes, professionnalité et organisation (NPO) »

Durée : 3 ans

Dates de début et fin : avril 2010 – juin 2013

Résumé : A partir de l'objet « écrit professionnel », saisi en contexte de transformation structurelle, sociale et culturelle d'une institution, la recherche vise à aborder l'écriture normée comme activité distribuée à travers laquelle s'inscrit et se négocie une nouvelle division sociale du travail.

Contact : Patrice de la Broise

Partenaire(s) : Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) / ENPJJ 

France : Paragraphe (EA 349 - Paris 8) / CRESPPA ((UMR 7183 - Paris 8) / LabSic (EA 1803 - Paris 13) / CERHIO (UMR 6258 – Rennes 2) / Théodile CIREL (EA 3453 - Lille 3) / CREE (IC Lille) / CERSIC-PréFics (EA 3207/UMR CNRS 8143 - Rennes 2) / CLERSÉ (UMR 8019 – Lille 1).

Canada : Langage, Organisation et Gouvernance (LOG, Université de Montréal), Centre de recherche interdisciplinaire sur les technologies émergentes (CITÉ – Université de Montréal), Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Communication Organisationnelle (GRICO – Université d’Otttawa.

 

 

 


TEMUSE

Titre du projet TransMusSites 14-45 : Valoriser la mémoire des témoins et des collectionneurs d’objets des deux Guerres Mondiales : médiation, communication et interprétation muséales en Nord Pas-de-Calais et Flandre Occidentale.

Durée  : 2 ans 

Date de début et de fin : 2010-2012 

Résumé : Projet ayant pour objet la réalisation d'une récolte de témoignages et d'une étude sur la valorisation de la mémoire des témoins et des collectionneurs d'objets des deux Guerres Mondiales. Cette récolte de témoignages a pour objectif de sauvegarder les informations détenues par les collectionneurs sur leurs objets, mieux comprendre la démarche, réfléchir au sens donné à ces témoignages et à leurs valorisation possibles dans les activités de médiation muséales ou territoriales.

Contact : Michèle Gellereau

Partenaire(s) : GERiiCO, Département du Nord (chef de file), Département du Pas-de-Calais, Province de Flandre Occidentale, Musées régionaux, Musées de Flandres Occidentale, Associations.
Avec la collaboration de chercheurs de l’Université de Valenciennes (laboratoire DE VISU), université du Québec à Montréal, Université de Bourgogne, Université de Cergy Pontoise, Paris1, Toulouse.

Financeur(s) : Département du Nord [programme INTERREG]


INCa - Site de Recherche Intégrée sur le Cancer (SIRIC)

Titre du projet : INCa - Site de Recherche Intégrée sur le Cancer (SIRIC)

Partenariat : laboratoire aux réponses SIRIC 1 (2010) ET SIRIC 2 (2011)

Contact : Gersende Blanchard et Aurélia Lamy


CESTA

Titre du projet :Campagne d'Evaluation de Systèmes de Traduction Automatique

Durée : de 2003 à 2006

Contact : Widad Mustafa El Hadi et Ismail Timimi (GERiiCO)

Partenaires: European Language Resource Agency, plus d'une dizaine d'éditeurs de logiciels et de laboratoires d'informatique en France et à l'étranger.


INTERREG IIIB

Titre du projet : Projet « De la ville forte à la ville durable »

Durée : De 2004 à 2005

Contact : Michèle Gellereau (GERiiCO)

Partenaires : Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'environnement du Nord et Conseil Général du Nord

Résumé : évaluation des outils de valorisation possibles du patrimoine fortifié dans la création de centres d'interprétation, dans une démarche d'interprétation par les publics.


CESART

Titre du projet : Campagne d'Evaluation de Systèmes d'Acquisition de Ressources Terminologiques

Durée : De 2003 à 2005

Contact : Widad Mustafa El Hadi et Ismail Timimi (GERiiCO)

Partenaires: European Language Resource Agency, plus d'une dizaine d'éditeurs de logiciels et de laboratoires d'informatique en France et à l'étranger.

PRAIRIE

Titre du projet :Programme de Recherche pour une Approche Intégrative de la Réduction de l’Impact Environnemental

Durée : 3 ans

Date de début et fin : Novembre 2017 - Septembre 2020

Résumé Le projet PRAIRIE se centre sur la réduction de l’impact environnemental (RIE) des ménages en développant une approche intégrative à trois niveaux

Contact : E.SEVEN

Partenaire(s): CRP-CPO - EA 7273, UPJV ; aboratoire de Psychologie - EA 4139, Université de Bordeaux ; CHROME - EA 7352, Université de Nîmes ; Villes de Roubaix, d'Amiens, MEL 

 

 


ImaNOW

Titre du Projet:  Construction des imaginaire et de la Wallonie 

Durée : 12 mois 

Date de début et de fin Du 01/01/2019 au 31/12/2019

Résumé : Ce projet compte interroger les imaginaires des territoires du nord de la France et de la Wallonie en Belgique donnés à voir dans la fiction (séries télévisées, films…) et l’information (presse écrite, télévisée…), et ce en faisant une comparaison entre les industries culturelles et médiatiques nationales (françaises et belges) et régionales. Ces imaginaires territoriaux seront questionnés à la fois à l’aune des représentations médiatiques (analyse filmique, des discours et des représentations) et des conditions de production (entretiens menés avec les producteurs, scénaristes, journalistes).

Contact : Dalibert marion 

Partenariat : Sarah LÉCOSSAIS, LabSIC, Université Paris 13


Le Vase qui parle

Titre du projet  « Le Vase qui parle »

Durée : 1 an

Date de début et fin: 2012 - 2013

Résumé :Le « Vase qui parle » est la reproduction en toile et en très grand format d’une céramique grecque conservée au Palais des Beaux-Arts de Lille. Cet artefact interactif offre aux publics des possibilités d’interrogation et de découverte du décor par l’intermédiaire de pointeurs restituant des informations dans un casque audio.
Projet retenu dans le cadre de l’appel à projets « services numériques culturels innovants » 2012, le « Vase qui parle » a été réalisé avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication. Il a également été lauréat du fonds « Expériences interactives » mise en place par Pôle Images Nord-Pas-De-Calais (Pictanovo) lors de l’édition 2012.

Contact : Juliette Dalbavie et Michèle Gellereau

Partenariat : Porté par l’Université Lille 3, le « Vase qui parle » est un projet collaboratif qui a réuni, lors de sa conception éditoriale, le Service Commun de Documentation (Bibliothèque Centrale et Bibliothèque des Sciences de l’Antiquité), le Learning Center Archéologie/Egyptologie, le Département « Langues et cultures antiques » (UFR Humanités) et les laboratoires HALMA-IPEL (UMR 8164) et GERiiCO. La conception numérique de ce dispositif interactif a été confiée à l’association Dév-ô-Cité.

Télécharger le rapport final


Evaluer la table tactile du Musée d'histoire naturelle de Lille

Titre du projet : Evaluer la table tactile du Musée d'histoire naturelle de Lille

Durée : 12 mois

Date du début et de fin: Septembre 2010 - Septembre 2011

Résumé  : Le Pôle culture de la Ville de Lille et le Musée d’Histoire Naturelle se sont engagés dans la conception d’une table tactile numérique interactive permettant de découvrir 1000 échantillons de la collection minéralogique du musée d’Histoire Naturelle de Lille. Réalisée par  l’association Dév-ô-Cité, cette table tangible à détection d'objets a pour objectif de valoriser le fonds important de minéraux conservés dans les réserves du musée. L’évaluation des premiers usages a été réalisé par le laboratoire GERiiCO.

Contact : Juliette Dalbavie, Michèle Gellereau 

Partenariat : Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement – Programme GICC.
Le programme de recherche fédérateur «Gestion et Impacts du Changement Climatique» (GICC) est l’un des programmes de recherche financés par la Direction de la Recherche et de l'Innovation (DRI) du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD). Site : http://www.gip-ecofor.org/gicc/

Rapport de recherche : le télécharger ici


« Quel climat à l'école ? Les « jeunes » face aux changements climatiques »

Titre du projet : « Quel climat à l'école ? Les « jeunes » face aux changements climatiques »

Durée :  3 ans 

Dates de début et fin : 2009-2011

Résumé : Analyse du rôle de l’école dans les transformations culturelles et la définition d’un nouvel imaginaire collectif dans l’adaptation des sociétés aux changements climatiques.

Contact  : Susan Kovacs

Partenaires : GERiiCO, Museum d’Histoire Naturelle, APPA (Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique)


ERTé

Titre du projet :  Culture informationnelle et curriculum documentaire

Durée : 4 ans

Date début et fin : De 2006 à 2010

Résumé :Clarifier les enjeux institutionnels, politiques et sociaux associés à l'enseignement des méthodes documentaires ; identifier, recenser et définir les concepts-clés et les savoirs essentiels en information-documentation et tenter de délimiter les territoires de la culture informationnelle ; mettre en évidence les ressources cognitives sollicitées dans les opérations documentaires ; identifier et observer les conduites et la mise en œuvre de représentations liées aux pratiques sociales ordinaires d'information ; décrire et modéliser les formats de connaissances mobilisés par les apprenants dont les « savoirs cachés » associés aux cursus existants, savoirs scolairement « pertinents » mais restés jusque là implicites ou minorés.

Contact : Annette Béguin (GERiiCO)

Partenaires : Six équipes ont participé au projet : Rouen, Rennes-Angers GRCDI, Lille, Bordeaux, Lorraine, Paris.


ANR

Titre du projet : InFile (Information - Filtrage - Evaluation) 

Durée : 2 ans 

Date de début et fin : De 2007 à 2009

Résumé : L'objectif du projet était de susciter une réflexion et de mener des expérimentations concernant l'apport des critères d'usabilité à l'évaluation des systèmes de Recherche et Filtrage d'Information (RFI). Cette réflexion a conduit à la définition de critères et de protocoles qui ont été validés dans le cadre de deux campagnes d'évaluation organisées dans le cadre du programme européen CLEF.

Contact : Stéphane Chaudiron (GERiiCO)

Partenaires : société ELDA (Evaluations and Language resources Distribution Agency) et Laboratoire LIST (Laboratoire d'Ingénierie de la Connaissance Multimédia Multilingue) du CEA.

Participation du laboratoire au Cluster régional Visual studies (Plate forme ICAVS)

Titre du projet : Participation du laboratoire au Cluster régional Visual studies (Plate forme ICAVS)

Résumé : Interdisciplinary Cluster for the Advancement of Visual Studies

GERiiCO participe au programme ICAVS au travers de quatre projets :

- Les espaces informationnels, nouveau paradigme pour l’accès à la connaissance

- Culture visuelle de la musique populaire

- Observation des usages en contexte

- PIXEL (Plateau d'Images : Comportements, Sémiotique, Evaluation, Logiciels)

Contact GERiiCO : Stéphane Chaudiron, directeur du laboratoire

 

 


Des frontières politiques aux frontières interculturelles en Europe

Titre du projet : Des frontières politiques aux frontières interculturelles  en Europe 

Durée : 9 mois 

Dates de début et fin : Du 11/02/2019 au 19/11/2019

Résumé : Projet de mobilité internationale entrante, accueil de Alain Carrier, Université Bernardo O'Higgins,  Santiago du Chili, Chili

Contact : Renata Vargara 

 

 


LivreEtLecture

Titre de projet : Accompagnement scientifique de la lecture publique de la MEL 

Durée : 14 mois 

Dates de début et de fin : Du 01 juin 2018 au Juillet 2019 

Résumé : Etudier les pratiques au sein du réseau des bibliothèques de la Métropole Européenne de Lille. 

Lien vers le site : https://bibliomel.hypotheses.org 

ContactEric Kergosien

Partenariat : MEL

 

 


Discours populistes identitaires et contre-discours dans l'espace public hongrois

Titre du projet : Discours populistes identitaires et contre-discours dans l'espace public hongrois

Durée : 9 mois 

Dates de début de fin: Du 05/03/2018 au 15/11/2018

Résumé : Projet de mobilité internationale sortante :

1) Travail de terrain Hongrie, élections législatives 2018

2) Séjour à la faculté économique Matej Bel, Banská Bystrica, Slovaquie

Contact : Renata VARGA

 

 


Museo+

Titre du projet : Museo+

Résumé : Muséo+ est une application ludo-pédagogique accessible via une tablette numérique destinée à aider les enfants de 6 à 12 ans avec ou sans handicap à découvrir les œuvres du Palais des Beaux-Arts de Lille en groupe ou en famille. Financé par plusieurs mécènes, ainsi que par Pictanovo dans le cadre du fonds « Expériences Interactives » 2011, Muséo+ a été scénarisée au Palais des Beaux-Arts de Lille, en collaboration avec 2Visu production par l’association Signes De Sens, qui conçoit des dispositifs pédagogiques innovants pour des publics en situation de handicap avec pour objectif de les diffuser ensuite auprès d’un public plus large. Une étude intitulée "Design for all et contenus culturels" financée par le programme « Chercheurs et Citoyens » du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais réunissant trois laboratoires (deux en sciences de l’information et de la communication, DE Visu/ Université de Valenciennes et GERiiCO/Lille3 et un en psychologie, Scalab/Lille3) a permis d’évaluer cet outil numérique éducatif accessible à tous et de questionner la démarche de conception universelle.

 Liens : http://www.signesdesens.org/wp-content/uploads/2015/11/2015_11_ Evaluation-design-for-all-PCC_Diff.pdf

Vidéo présentant l'évaluation : http://www.signesdesens.org/portfolio_page/etude-design-for-all-et-contenus-culturels/
Intervention des chercheurs lors de la Biennale Handicap le vendredi 13 novembre 2015 à la MESHS : http://live3.univ-lille3.fr/video-recherche/biennale-handicap-accessibilite-et-recherche-dans-la-culture-un-enjeu-de-societe.html


Communication et médiation dans l'espace public urbain en mutation : politiques publiques, médiatisation, expression et participation des habitants

Titre du projet : Projet Communication et médiation dans l'espace public urbain en mutation : politiques publiques, médiatisation, expression et participation des habitants

Durée : 1 an

Date de début et fin : De 2007 à 2008

Résumé : Mise en place d'un projet ANR sur le thème « Politiques publiques et intégration européenne », « Mutations urbaines, dynamiques territoriales et développement durable ».

Responsables : Michèle Gellereau et Bruno Raoul (GERiiCO)

Partenaire : Laboratoire LSC (EA 2445 - Valenciennes)


CPER

Titre du projet : CPER 

Durée : De 2004 à 2006

Résumé : Évaluation des usages dans des contextes d'E-services Ubiquitaires et Evolutifs (EUCUE). Il comportait deux sous-projets : le prolongement de PCDAI (voir ci-dessus) et le projet Innovation, Travail collaboratif et Structuration des savoirs, dont l'objectif était de construire une approche de l'innovation par l'observation et l'interprétation des dynamiques du travail collaboratif dans le champ des PME.

Contact: Elisabeth Fichez 

Partenaire : TRIGONE (Lille1)

Populisme et (dés)intégration européenne : discours, dispositifs, espaces publics médiatisé

Titre du projet : Populisme et (dés)intégration européenne : discours, dispositifs, espaces publics médiatisé 

Durée : Du 05/07/2018 au 05/11/2020

Résumé : Créer une communauté épistémique par l'organisation d'un réseau international et pluridisciplinaire questionnant les stratégies populistes en Europe pour déconstruire les mécanismes d'influence populistes pour un public cible de jeunes de 15-25 ans.

Contact : Renata VARGARA

partenariat : Université Lyon2 


Des frontières politiques aux frontières interculturelles en Europe

Titre du projet : Des frontières politiques aux frontières interculturelles en Europe 

Durée : 9 mois 

Date de début et fin : Du 11/02/2019 au 19/11/2019

Résumé : Projet de mobilité internationale entrante, accueil de Alain Carrier, Université Bernardo O'Higgins,  Santiago du Chili, Chili.

Contact : Renata VARGA

Partenariat : Université Bernardo O'Higgins, Santiago du Chili, Chili.


ANR-09-Jeunes chercheurs 0161

Titre du projet : « Evaluation des périodiques numériques dans le cadre du réseau universitaire français : approche comparative par les usages »

Durée : 3 ans 

Date de début et fin : De 2006-2009

Résumé : Cette évaluation s'inscrit dans une approche comparée par domaines (Les sciences, la santé, les lettres, les sciences humaines et sociales, le droit, les sciences économiques et la gestion). Le but est de travailler à la mise en place d'indicateurs de consultation que les professionnels des bibliothèques pourront mobiliser lors des négociations avec les éditeurs commerciaux.

Responsable : Chérifa Boukacem-Zeghmouri (GERiiCO)

Partenaires : GREMARS (EA 2459) Lille3, Laboratoire ELICO, INIST- CNRS, SCD de Paris 12, Bordeaux 1, Paris 5 et Lyon 1.


Ordre négocié de la formation et de la professionnalisation

Titre du projet : « Ordre négocié de la formation et de la professionnalisation »

Durée: 1 an 

Date de début et fin : De 2007 à 2008

Résumé : Analyse des processus de construction des identités et des communautés professionnelles.

Contact : Patrice de la Broise (GERiiCO)


Institutions et économie du numérique dans l'enseignement supérieur

Titre du projet : « Institutions et économie du numérique dans l'enseignement supérieur »

Résumé : prolongement de l'ERTe «Modèles économiques et enjeux organisationnels des campus numériques" par une enquête dans des universités européennes étrangères.

Durée : De 2006 à 2007

Contact : Elisabeth Fichez (GERiiCO)

 

 


PCDAI

Titre du projet : Projet « Pratiques Collectives Distribuées et Apprentissage sur Internet » (PCDAI) 

Durée : De 2004 à 2006

Résumé :Co-élaboration socio-technique des communautés d'apprentissage dans les dispositifs de formation.
Prolongé dans le cadre du programme CPER (Programme TAC 2005-2006) par « Evaluation des Usages dans les Contextes d'E-services ubiquitaires et Evolutifs » (EUCUE) (voir ci-après)

Contact : Alain Derycke (Trigone Lille1), Elisabeth Fichez (GERiiCO)

Partenaires : Laboratoire Trigone (USTL – Lille1), réseaux UN.MFR, ANFA et CCCA-BTP, Laboratoire GERiiCO